Blog

Les secrets d’une “Newsletter” réussi!

Depuis plusieurs années nos boîtes de courriel sont envahies par de nombreux courriels publicitaires. Souvent frauduleux ou non-sollicité, ils sont agaçants.  Mais depuis quelques années, côté commercial, la tendance est d’envoyer des “Newsletter” de qualité qui auront un impact sur la clientèle et un taux de réponse supérieur.

L’envoi de “Newsletter” ou info-lettre est une publicité direct et si elle est bien ciblé et bien fait, elle sera votre meilleur stratégie de Marketting de par sa valeur et son coût.

Une nouvelle loi dissuasive (loi C-28) sur l’envoi de “Newsletter” sera en vigueur bientôt au Canada. En fait, devant l’inondation de pourriels de nos boîtes de courriels, il a fallu réagir, et sévir! C’est une loi un peu compliqué et difficile a interpréter. Faut-il envoyer une demande d’autorisation à notre liste d’envoi? Il semblerait que le fait même d’envoyer ce courriel de demande vous placerait dans l’illégalité. Alors le meilleur conseil que je pourrais vous donner, serait de faire cette demande d’autorisation avant l’entré en vigueur de la loi.
Ne vous inquiétez pas du nombre de personnes qui ne vous autoriseront plus a leur envoyer des courriels publicitaires, ils ne s’intéressent tout simplement pas aux produits que vous leur présenter.

On pourrait dire que la loi C-28 nous permettra d’affiner notre liste d’envoi, de mieux cibler la clientèle.  Comme je disais plus haut, la clé d’une campagne publicitaire par courriel, ce n’est pas la quantité de récipiendaire, mais bien la qualité des récipiendaires.  Préférez envoyer 1000 courriels avec 30% de lecture que d’envoyer 5000 courriel avec 5% de lecture.

Comment faire pour que votre “Newsletter” soit lut par le plus grand nombre de récipiendaire possible?

  1. Assurez-vous d’avoir une liste de courriel propre!
    Les gens a qui vous envoyez votre “Newsletter” doivent s’attendre a recevoir un courriel de vous, c’est-à-dire, que vous êtes déjà en relation avec cette personne, qu’elle vous a consciemment donné son courriel, ou qu’elle a accepté de recevoir votre courriel, idéalement avec un système de gestion de newsletter.
  2. Votre sujet doit être pertinent
    N’envoyez pas l’annonce de la maison à vendre de votre beau-frère à votre liste de client.  C’est la meilleur façon de vous assurer que le récipiendaire ce retire  de votre liste.  Il existe assez de moyen sur internet pour publiciser cette maison, dont les nombreux réseaux sociaux et sites de petites annonces gratuite.
  3. Évitez d’être considéré comme du “SPAM” (pourriels)
    Face à l’augmentation d’envoi de Pourriels, de nombreux outils sont à la disponibilité des utilisateurs pour les bloquer.  Les fournisseurs d’accès internet offre même des services anti-pourriels, les courriels qui passent par leur service sont filtrés avant même de se rendre à votre boîte de réception. En plus, la plupart des programmes de courriels vous permettent de gérer vos “SPAMs”.  Si le client détient en plus sont propre nom de domaine, son fournisseur d’hébergement devrait normalement aussi lui permettre de gérer ses “SPAMs”.  Donc les pourriels, ce rendent de moins en moins dans la boîtes de réception et de plus en plus dans la boîte “Junk” ou courrier indésirable!

C’est trois conseils vous aideront beaucoup à joindre plus efficacement votre clientèle!

Comment faire pour ne pas être considéré comme du “SPAM”?
C’est facile! Il suffit d’écouter mes conseils!
Il est beaucoup plus difficile que cela de réussir.
De nombreux critères entre en considération dans l’évaluation de la qualité ou de la pertinence d’un courriel.Avec de la pratique et les bons outils, vous devriez y arriver.

  1. Évitez l’utilisation de mots souvent utiliser dans les Pourriels
    Sex, penis, viagra, pills, won, gratuit….
  2. Évitez l’utilisation de majuscule et de ponctuation inutile
    SeX, peNiS, V!aGra…
  3. N’utilisez pas la répétition
    La plupart des gens qui envoi des pourriels, ne prennent pas la peine de rédiger des beaux textes et ils utilisent la répétition
  4. Ayez un équilibre d’images et de texte
    Idéalement vous devriez avoir 50% de texte et 50% d’image
  5. Permettez au gens de se désabonner avec un “Opt-out”
    Encore plus vrai maintenant, avec la loi C-28 qui arrive, même une vrai publicité d’un vrai commerce, sera considéré comme un Pourriel si il n’est pas sollicité par le récipiendaire.
  6. Ne testez pas la tolérance de vos clients.
    L’efficacité en Marketting est la répétition, mais il y a des limites.  Utilisez un système qui empêche l’envoi doublé à un même courriel.  En n’envoyez pas vos “Newsletter” trop souvent.  Une par semaine, s’il s’agit d’information différente.  Une à deux fois par mois s’il s’agit d’une répétition.

En suivant ces conseils, vous aurez plus de chance de retrouver votre “Newsletter” dans la boîte de réception de votre client.  Mais chez multi-hosting, vous avez accès a MailContact, notre gestionnaire de “Newsletter”.  Notre système est très performant par la précision de ses statistiques, mais en plus il est muni d’un système qui évalue la Cote SPAM de votre courriel.  Il vous indique votre note, 0, 1, 2.5, 5…plus le chiffres est élevé plus votre “Newsletter” aura la chance, ou plutôt la malchance, des considéré comme du SPAM.  Essayez de demeurer en dessous de 2, mais 2.5 est tout de même raisonnable.  MailContact vous montre même la source de votre note, pour vous permettre de corrigé.

Vous pouvez visiter notre site internet : www.mailcontact.ca ou nous contacter par téléphone : 514-364-6341 pour plus de renseignement.

Lisa Noël
Pour Multi-Graf Inc.

Posted in: Articles

Leave a Comment (0) ↓

Leave a Comment